#OnParleExpat : Hanaa Trifiss nous parle de son expatriation en Afrique du Sud

Publié le: 12-02-2021
Hanaa-Trifiss

1/ Bonjour Hannaa, vous avez vécu pendant plusieurs années en Afrique du Sud; Comment est née cette envie d’ailleurs ?

 Cette envie d’ailleurs remonte à l’enfance, à travers mes lectures. Ne pouvant voyager physiquement, je le faisais à travers les livres. Petit à petit, en grandissant, j’ai eu la chance de rencontrer la fondation Zellidja, qui attribue des bourses aux jeunes, âgés de 16 à 20 ans, voyageurs en solitaire et qui ont un projet d’études à la clé. C’est à 17 ans que j’ai effectué mon premier voyage en mode backpacker, en solitaire au Maroc. Puis à 21 ans, j’ai réalisé un tour du monde  pour l’inclusion des personnes en situation de handicap en passant par le Cambodge, l’Inde, le Brésil et l’Afrique du Sud. C’est cette opportunité qui m’a amenée à devenir une globe-trotteuse.

 

2/ Dans quelles mesures cette expatriation vous a-t-elle permis de grandir professionnellement ?

Mon arrivée à Cape Town en 2013 a été rendue possible par mon école Science-Po, qui imposait aux élèves en troisième année d’effectuer une année hors les murs, considérant que les voyages forment la jeunesse et que cette expatriation permet d’ouvrir l’esprit et de mûrir. C’est ainsi que j’ai effectué un stage à l’Association Française d’Entraide du Cap, où j’ai eu la chance de rencontrer un comité associatif extraordinaire, dirigé par Stéphane Kacedan, qui m’a permis de bénéficier de son réseau et de connaître la communauté française implantée à Cape Town. Cette expérience universitaire a d’ailleurs débouché sur mon premier emploi à Cape Town.

 

3/ L’Afrique du Sud est connue pour être un pays plein d’énergie, à l’histoire et à la culture riches. Pouvez-vous nous dire ce qui vous a séduit ?

L’Afrique du Sud est culturellement fascinante. C’est un pays qui permet la croisée de populations diverses: les Européens, majoritairement Anglais et Néerlandais, mais aussi Français (les Huguenots), les Asiatiques, notamment des Malais et les Africains autochtones. Cela crée un melting-pot extraordinaire tant d’un point de vue culturel, qu’artistique et culinaire, offrant une expérience incroyable au quotidien. J’ai moi-même eu la chance d’arriver en Afrique du Sud, alors que Nelson Mandela était encore en vie. Cela m’a donné l’impression de vivre un reportage historique en direct, 20 ans après la fin de l’apartheid, dans une époque où l’on essaie de construire un corpus législatif en faveur des populations précédemment opprimées, avec une société civile éveillée et militante aussi bien politiquement qu’associativement et ayant à cœur de promouvoir l’empowerment des populations. Dès mon atterrissage à Cape Town, c’est ce foisonnement culturel, politique et associatif, mais aussi la splendeur géographique qui m’ont donné envie de m’y attacher. La ville et ses alentours, notamment la Table Mountain, l’Océan Atlantique, les vignobles et la campagne sont vraiment extraordinaires.

4/ Certaines personnes peuvent être indécises et n’osent pas sauter le pas. Quel serait votre conseil pour les aider à plonger dans cette belle aventure qu’est l’expatriation courte.

L’expatriation courte représente une réelle opportunité et même une chance. Contrairement à l’expatriation longue, elle permet de ne pas avoir à tout lâcher. Par ailleurs, d’un point de vue matériel et logistique, elle offre plus de flexibilité et permet de facilement partir en famille, alors foncez !

 

5/ Et pour vous Holiworking qu'est-ce-que c'est ?

Nous n’avons pas tous la chance d’avoir des compétences exportables. En cela, Holiworking présente une réelle innovation. Elle offre à chacun la possibilité de vivre cette expérience, sans devoir renoncer à sa continuité professionnelle. C’est non seulement une superbe solution pour ceux qui désirent vivre à l’international, mais c’est aussi une immense lueur d’espoir à l’heure du renforcement du télétravail. Quitte à télétravailler, pourquoi ne pas le faire depuis une destination de rêve et profiter de son temps libre pour découvrir une nouvelle culture. C’est une solution avant-gardiste qui arrive à point nommé, en donnant de l’espoir à un moment où tout le monde en a besoin.

 

Merci Hanaa pour ce beau témoignage !
 
Pour retrouver Hanaa sur LinkedIn, c'est par ici : 👇 

 

https://www.linkedin.com/in/hanaa-trifiss-111424146/

 
 

 

Hanaa-Trifiss

A découvrir aussi

Publié le: 10-03-2021

Coliving à l'étranger : Pourquoi tenter l'aventure ?

Publié le: 03-03-2021

Les clés du management à distance

Publié le: 17-02-2021

Les ingrédients d’une expérience de télétravail à l'international réussie


© 2021 - Tous droits réservés Mentions légales Politique de confidentialité