Voyager en période COVID en toute sécurité : Mode d'emploi

Publié le: 26-05-2021
expatriation-en-période-covid

Qui dit expatriation courte, dit voyage. Vivre une expérience de digital nomad salarié en période de Covid-19, est-ce donc une folie ? Non et on vous dit pourquoi.

Si la période ne facilite pas les déplacements à l’étranger, elle ne les empêche pas pour autant. Aussi, certaines mesures faciles à mettre en place, nous permettent d’aborder cette étape en toute sérénité, afin de profiter au mieux de cette expérience, à fortiori à l’étranger.

1/ Planification du départ

S’il souffle un vent d’incertitude sur notre planète, il n’en reste pas moins important de planifier à l’avance son départ, ainsi que les modalités de son expatriation. Aussi, il est indispensable d’établir une feuille de route, que l’on pourra adapter si besoin en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.

Plongés dans l’inconnu au cours des 18 derniers mois, l’amélioration de la situation sanitaire, associée à la généralisation de la vaccination, nous permet aujourd’hui d’aborder avec plus de sérénité et de lisibilité l’avenir. Rien ne sert donc d’être tétanisé(e) à l’idée de faire légèrement évoluer vos dates initiales. L’ensemble des acteurs impliqués (privés et institutionnels) étant maintenant « rodés » et à même de vous fournir les informations nécessaires en temps et en heure, la mise en place de votre expérience de digital nomad salarié(e) sera grandement facilitée.

2/ Risque sanitaire

N’est-il pas plus risqué d’attraper la Covid à l’étranger qu’en France ?

Si les services publics de santé peuvent s’avérer moins performants dans certains pays, les expatriés, en général, bénéficient d’une bonne couverture santé dans le pays d’accueil, ce qui est le cas des Holiworkers. Alors si votre entreprise vous propose une expérience de digital nomadisme sans risque professionnel et avec la possibilité de monter en compétences, le tout en respectant les gestes de distanciation sociale et en bénéficiant d’une couverture santé aussi performante qu’en France, existe-il vraiment un risque de partir ?

3/ Les prérequis

De plus en plus de pays décident d’ouvrir leurs frontières aux touristes pour des raisons financières évidentes. Cette ouverture ne signifie pas pour autant pouvoir voyager sans contrainte, à l’instar de ce que nous connaissions avant le Covid-19. En fonction des pays, il existe plusieurs prérequis : Test PCR négatif, quarantaine à l’arrivée dans le pays, vaccination etc. Aussi, nous vous conseillons de vous renseigner en amont sur les règles sanitaires en vigueur dans votre pays de destination. Le site France Diplomatie sera votre meilleur allié, vous aurez accès à l’ensemble des informations actualisées par pays et bénéficierez des alertes et consignes de sécurité tout au long de votre expatriation en vous inscrivant sur Ariane.

4/ L’expatriation courte est toujours une belle aventure

Dans la période actuelle où la pandémie joue avec nos nerfs et où chacun doit faire preuve d’une grande adaptabilité face au quotidien et à la frustration qu’il génère, l’expatriation offre cette ouverture d’esprit qui vous permettra d’être mieux armés que les personnes qui n’ont jamais changé de pays.

Vivre une expatriation courte, même en période de Covid-19, c’est avant tout saisir une opportunité. Une opportunité de découvrir un nouveau pays, une nouvelle culture, d’apprendre une nouvelle langue, d’agrandir son réseau professionnel et son cercle d’amis, de monter en compétences et en savoir-être, mais c’est avant tout se donner la chance de grandir professionnellement et personnellement simultanément. 

#digitalnomad #expatriation #positivisme 

expatriation-en-période-covid

A découvrir aussi

Publié le: 22-09-2021

Le bleisure : Mélange de voyage d'affaires et de loisirs.

Publié le: 15-09-2021

Management Hybride. Bienvenue dans le management en entreprise 2.0.

Publié le: 02-09-2021

BACK TO WORK… Et si c'était synonyme de moral au beau fixe ?


© 2021 - Tous droits réservés Mentions légales Politique de confidentialité