STOP aux idées reçues du télétravail à l’étranger !

Publié le: 07-07-2022

Depuis le début de la pandémie liée à la Covid-19, le télétravail s’est invité dans le quotidien de beaucoup de salariés. Nombreux sont ceux ayant compris comment concilier vie professionnelle et vie privée en aménageant leur emploi du temps grâce au télétravail. Ils sont aussi nombreux à vouloir saisir cette opportunité pour travailler en voyageant. Controns les idées reçues du télétravail à l’étranger et faisons de cette aventure une expérience inoubliable !

1) Le télétravail à l’étranger est synonyme d’isolement social

FAUX !
Initialement, partir à l’étranger permet de faire des rencontres et de s’ouvrir à des personnes que l’on n’aurait jamais rencontrées autrement. Depuis un espace de coworking, vous bénéficiez d’un espace de travail collaboratif tout en étant entouré de coworkers, aux profils et compétences variés avec qui vous pouvez échanger quelques idées, collaborer, partager des opportunités d’affaires mais pas seulement ! Même en télétravail depuis l’étranger, il est possible de trouver une vie de bureau similaire à celle que vous avez en France, mais en mieux. Pause-café en tongs, déjeuner sur la plage, afterworks et barbecue, de bons moments partagés avec de nombreux coworkers et en plusieurs langues !

2) Baisse de la productivité

FAUX !
Cela ne veut absolument rien dire, au contraire. Cependant, le respect de certaines règles du jeu conditionne le bon résultat de l’expérience. Il faut de votre côté, tenir vos engagements et assumer vos responsabilités, face à un employeur qui vous offre la chance de télétravailler quelques mois à l’étranger. Le manager doit sentir votre implication. Même à distance – surtout à distance – envoyez-lui des reporting réguliers, plus fréquemment que vous n’aviez l’habitude de le faire en France.
Soyez rigoureux dans les horaires de travail et toujours disponible pour le reste de son équipe et son manager, peu importe la distance.

3) Baisse d'investissement et de motivation

FAUX !
La crainte est légitime de la part des managers qui vous voient partir dans une destination de rêve. Mais, sincèrement, qui ne serait pas reconnaissant et super motivé pour faire son job le mieux possible, en reconnaissance de cette opportunité exceptionnelle.

4) Travailler en voyageant ne permet pas de maintenir une cohésion d’équipe

FAUX !
Être en télétravail à l’international ne signifie pas être coupé du monde. Il faut songer à installer une nouvelle « routine », faire un point hebdo par équipe afin de garder la cohésion, échanger sur les projets en cours et à venir, célébrer les réussites, et cela toujours les caméras allumées (ce serait dommage de ne pas montrer votre plus beau bronzage !). Il est également important de mettre en place des outils de communication afin de garder contact avec le reste de l’équipe à l’écrit ou à l’oral, brainstormer sur un nouveau projet, débloquer un problème sur le site ou encore présenter le nouveau stagiaire. Que vous soyez en télétravail à l’Île Maurice ou à Paris, il est bon de garder contact avec vos collègues en dehors du temps de travail en s’appelant très régulièrement sur whatsapp ou en visio afin de favoriser le lien social.

5) Il est difficile de maintenir une communication efficace avec les clients

FAUX !
Pour les collaborateurs en télétravail en Afrique du Sud par exemple, où il y a peu de décalage horaire, les outils et les échanges avec les clients habituels restent inchangés. En revanche, pour de nombreux salariés, le lieu d’exercice de la mission dépend du client, c’est pourquoi il est primordial d’informer ce dernier de votre changement de lieu de télétravail. Ne voyez pas le décalage horaire comme une contrainte, il suffit simplement d’adapter ses horaires pour échanger de façon fluide avec les clients et/ou partenaires. Pour les entreprises aux clients internationaux, le changement de fuseau horaire est une réelle valeur ajoutée puisqu’il permet de synchroniser les temps de travail et de soulager les équipes en France.

6) Devenir digital nomade salarié pendant plusieurs mois peut être coûteux

FAUX !
L’objectif de partir en télétravail dans un autre pays, sans démissionner est de pouvoir profiter pleinement de la vie locale plus longtemps que pendant les vacances, même si nous vous encourageons également à prendre vos congés sur place ! Pour des raisons financières évidentes, peu de salariés peuvent envisager de prendre un congé sans solde de plusieurs mois. Pendant l'expérience Holiworking, nous vous garantissons un maintien de 80 à 100% de votre revenu net. Partir en télétravail à Bali ou en télétravail en Thaïlande, par exemple, vous permet de profiter d’un pouvoir d’achat bien plus élevé que celui acquis en France, grâce à un coût de la vie inférieur à celui que nous connaissons en France. Vous l’aurez compris, il suffit de bien choisir sa destination en fonction de sa situation professionnelle !

Le télétravail à l'étranger, c'est simplement faire mieux son job dans un meilleur environnement. Faites du monde votre nouveau bureau !

 


A découvrir aussi

Publié le: 12-08-2022

Pourquoi choisir Bali comme première destination d'expatriation en télétravail ?

Publié le: 05-08-2022

Les 3 outils pour valoriser sa marque employeur !

Publié le: 28-07-2022

Télétravail à l'étranger : risques salariés


© 2022 - Tous droits réservés Mentions légales Politique de confidentialité