Parlons QVT

Publié le: 03-11-2021
qualité-de-vie-au-travail

En pratique, de quoi s’agit-il ?

La QVT (qualité de vie au travail) regroupe les actions qui permettent de concilier l’amélioration des conditions de travail pour les salariés et la performance globale des entreprises.

Dans la période actuelle, les problématiques liées aux accords télétravail sont à l’ordre du jour de bien des services RH et la qualité de vie au travail occupe donc une place centrale dans les négociations avec les partenaires sociaux.

 

1/ Les piliers de la QVT

S’il existe plusieurs dimensions de la QVT (conditions de travail, bien-être, reconnaissance, degré d’autonomie etc.), associées, elles traduisent l’esprit de la QVT voulu par les négociateurs des accords sociaux (partenaires sociaux et dirigeants). Ainsi, chaque entreprise s’approprie et construit sa politique QVT de manière singulière, tout en s’appuyant sur les principes fondateurs de celle-ci :

 

  • Liens entre QVT et performance de l’entreprise
  • Equilibre entre la dimension objective des conditions de travail et subjective de la QVT (bien-être perçu collectivement et individuellement)
  • Capacité du salarié à s’exprimer et agir sur le contenu du travail et les conditions d’emploi.

 

2/ Mise en place d’une politique de QVT efficiente

Protéiforme, les politiques de QVT peuvent s’avérer difficiles à mettre en place, les intérêts/contraintes des différentes parties prenantes pouvant diverger. Ainsi, il est important de considérer les éléments suivants :

  • La politique QVT se fonde sur une attention permanente aux facteurs de bien-être et à la prévention des RPS, les risques psycho sociaux.
  • La capacité d’expression et d’action des salariés est préservée, voire renforcée. Les collaborateurs sont des experts de leur cadre de travail et doivent donc être associés aux réflexions à ce titre.
  • Le contenu intrinsèque du travail et les conditions d’exercice doivent être au cœur de l’amélioration de la QVT.
  • Le relationnel est un levier essentiel de la QVT. Il doit insister sur le développement de l’intelligence collective et l’acquisition de compétences relationnelles nouvelles tournées vers la coopération.
  • La QVT doit s’inscrire dans un projet plus large de RSE, de manière à agir positivement et durablement sur l’écosystème de l’entreprise et la société.

3/ La QVT à l’heure du digital et du télétravail

 S'appuyer sur la puissance du digital, c'est maximiser l'engagement de tous les collaborateurs, où qu'ils soient et quelle que soit leur fonction, et les rendre acteurs de leur bien-être dans tous ses aspects. 

Dans cet optique, les outils numériques sont des alliés de taille pour les services RH qui œuvrent à améliorer la QVT. Ainsi, l’entreprise qui met en place un espace de travail digital et collaboratif pour ses salariés au travers d’outils numériques permet aux RH d’avoir une meilleure visibilité sur l’état des équipes et d’améliorer l’expérience-collaborateur au quotidien.

Ces outils contribuent aussi à mieux communiquer, à renforcer la cohésion de groupe et à veiller aux bonnes conditions de travail.

En revanche le risque est grand, en multipliant les outils numériques gestionnaires, de déconnecter chaque service, fonctions support bien sûr, mais aussi production, du sens de leur travail. Ces outils et les gestionnaires qui les conçoivent organisent, régulent et prescrivent, au risque de laisser le sens du travail échapper au salarié.

qualité-de-vie-au-travail
qualité-de-vie-au-travail

4/ Retrouver le sens au travail pour prévenir les RPS

Le bonheur au travail est un concept certes galvaudé, mais la question du sens au travail elle reste centrale pour la QVT.

Les propositions permettant de retrouver le sens se perdent malheureusement parfois dans des théories, impossibles à mettre en application dans les équipes.

La satisfaction de l’Homme au travail est tout d’abord celle de faire du bel ouvrage. Qui mieux que le salarié sait ce qu’il a fait, ce qu’il pourrait faire mieux et en quoi il a été empêché de faire du bon travail.

La régulation du travail doit en effet être le sujet de chaque salarié en local. Et pour cela le manager a la possibilité d’instaurer des espaces de discussion sur le travail qui sont le lieu de la reconnaissance du travail du salarié, de la réappropriation de son travail et de la restauration de son « pouvoir d’agir ». Ainsi le salarié devient l’opérateur clé de la santé et de la qualité de vie au travail.

Vous l'aurez compris, la QVT des collaborateurs n'est pas un acronyme dénoué de sens, ni un énième gadget marketing, mais bien un levier stratégique de la stabilité/développement des entreprises.



#QVT #ConditionsDeTravail #PerformanceGlobale


A découvrir aussi

Publié le: 24-11-2021

Donner du sens à son quotidien : Un idéal pour beaucoup, une opportunité avec Holiworking.

Publié le: 17-11-2021

Devenir Holiworker : mode d’emploi

Publié le: 10-11-2021

#OnParleInnovationRH : Nathalie Servier - Directrice RH de Velvet Consulting


© 2021 - Tous droits réservés Mentions légales Politique de confidentialité