Visas télétravail : Quels pays et quelles modalités pour travailler en voyageant ?

Publié le: 23-06-2021
visa-télétravail

Travailler à l'étranger tout en voyageant avec un visa touristique est techniquement illégal dans la plupart des pays et les lois sur les visas ne sont pas conçues pour y faire face.

C’est pourquoi, face au boom du nomadisme numérique et au ralentissement du tourisme international conséquence de la pandémie de COVID-19, de nombreux pays ont lancé un visa spécifique pour inciter les digital nomads du monde entier à venir télétravailler et contribuer à leur économie. Il s’agit du Visa télétravail.

Le visa télétravail se rapporte à toute autorisation administrative de résidence qui donne l’opportunité aux personnes travaillant à distance de s’installer et travailler dans un pays différent de leur pays de résidence. Ce visa a l’avantage de permettre aux travailleurs de résider à l’étranger tout en gardant leur emploi français.

Le visa est le sésame des digital nomades Freelance, alors que pour les salariés ce n’est qu’un maillon d’une chaîne de verrous juridiques. Holiworking propose l’accompagnement des démarches administratives et juridiques pour l’obtention d’un tel visa pour les salariés qui ont un job compatible avec le télétravail.

Si votre job est compatible 100% télétravail et que vous vous sentez à l’étroit dans votre bureau, ouvrez la fenêtre, le monde s’ouvre à vous. Continuez votre job en télétravail à l’autre bout du monde, c’est maintenant possible dans plus en plus de pays.

On vous présente ici les pays qui offrent ce type de visa, ainsi que les modalités d'accès. Cette liste ne devrait que s’allonger dans le temps.

1/ Pays ayant lancé des visas télétravail

1.1/ En Europe

Pour l’ensemble des résidents des pays membres de l’UE, pas besoin de visas spécifiques pour le télétravail, vous pouvez circuler librement dans l'espace Schengen. Seule restriction, respecter les modalités inhérentes aux restrictions sanitaires à l’entrée sur le territoire. Pour les extra-communautaires souhaitant venir télétravailler en Europe, beaucoup de pays européens ont d’ores et déjà répondu à cette demande avec création de visas télétravail. On peut citer :

  • L’Allemagne
  • La Croatie
  • L’Espagne
  • L’Estonie
  • La Géorgie
  • La Grèce
  • L’Islande
  • L’Italie
  • La Norvège
  • Le Portugal
  • La République Tchèque
  • Malte

1.2/ En Amérique Latine et dans les Caraïbes

Les états insulaires des caraïbes se sont montrés précurseurs des visas télétravail et ont été suivi par certains pays d’Amérique Centrale et du Sud. On peut citer :

  • Anguilla propose le visa « Digital Nomad », valable 1 an.
  • Antigua & Barbuda proposent le visa « Nomad Digital Residence », valable 2 ans.
  • L’île d’Aruba propose le visa « One Happy Workation », valable 3 mois.
  • La Barbade propose le visa «  Barbados Welcome Stamp », valable 1 an (renouvelable).
  • Les Bermudes propose le visa « Welcome to Work from Bermuda », valable 1 an (renouvelable).
  • Le Brésil propose le visa « Digital Nomad », valable 1 an (renouvelable).
  • Les îles Cayman proposent le visa « Global Citizen Concierge », valable 2 ans.
  • Le Costa-Rica propose le « Residencia Temporal Empleados Especializados por cuenta propia », valable 2 ans (renouvelable).
  • Curaçao propose un visa « Digital Nomad », valable 6 mois.
  • La Dominique propose le visa « Work in Nature », valable 18 mois.
  • Le Mexique propose le « Temporary Resident Visa », valable plus de 180 jours et jusqu’à 4 années.

1.3/ Au Moyen-Orient et en Asie

Enfin, les états moyen-orientaux et asiatiques qui dépendent du tourisme international et donc fortement impactés par la crise du COVID-19, ont eux aussi lancé leurs visas télétravail. On peut citer :

  • Dubaï propose le visa « Virtual Working », valable 1 an.
  • La Thaïlande propose le « Smart visa », complexe à obtenir, valable 6 mois à 2 ans.

1.4/ Au cœur de l’Océan Indien

  • L’île Maurice propose le « Visa premium », valable 1 an (renouvelable).

2/ Les conditions d’obtention du visa télétravail

Chaque pays établit des critères spécifiques pour l’attribution du visa télétravail. Il est possible néanmoins de retrouver des spécificités communes quant aux conditions d’obtention d’un tel document.

Dans la majorité des situations, les personnes souhaitant bénéficier d’un visa télétravail doivent :

  • prouver qu’ils sont en mesure d’assurer leur activité professionnelle dans le pays qui les accueille,
  • bénéficier d’un revenu minimal particulier, dont les montants diffèrent d’un pays à l’autre,
  • présenter une assurance santé couvrant la durée du séjour à l’étranger.

3/ Visas télétravail : phénomène temporaire ou pérenne ?

Face aux transformations récentes et importantes des modes de travail, il y a fort à parier que ces mutations n’auront rien d’éphémères. Ainsi, la création de visas spécifiques télétravail aux quatre coins du monde est une preuve que cette tendance est partie pour durer.

Bon nombre d’acteurs économiques, des responsables RH aux chefs d’entreprises, s’accordent à dire que la généralisation du télétravail au cours des 18 derniers mois a rebattu les cartes. Associé à la volonté croissante de changement des actifs et la nécessité de donner du sens à leur quotidien, il est acquis que ce nouveau mode de travail sera au cœur des écosystèmes professionnels de demain.

Autrefois utilisé à la marge et en local, soyons sûrs que la généralisation des visas spécifiques télétravail contribuera à la démocratisation encore plus large de ce mode de travail.

visa-télétravail
visa-télétravail

4/ Collaborateurs et employeurs, profitez des visas télétravail pour l'expatriation !

S’il est bien une expérience dont tout le monde bénéficie, c’est bien celle de l’expatriation courte. D’une durée d’un an (pour la majorité des visas télétravail), cette expérience permet au collaborateur / digital nomad d’appréhender un nouvel environnement qui in fine le fait grandir aussi bien personnellement que professionnellement, en développant ses soft-skills (savoir-être). De son côté, l’employeur bénéficie en retour d’un collaborateur plus autonome, ayant développé de nouvelles compétences (autonomie, savoir-être, leadership etc.) et reconnaissant envers son entreprise, en quelques mots un collaborateur /  ambassadeur.

Holiworking rend possible cette expérience et concilie les enjeux des entreprises et les envies d'international des collaborateurs, en s’inscrivant dans une vraie démarche RSE qui fait la part belle à l’équilibre des projets pros et persos.

Vous voulez travailler en voyageant ? Holiworking rend possible l'expérience de digital nomad salarié. Cliquez ici pour en savoir plus.

#DigitalNomad #visa #télétravail #InnovationRH


A découvrir aussi

Publié le: 12-08-2022

Pourquoi choisir Bali comme première destination d'expatriation en télétravail ?

Publié le: 05-08-2022

Les 3 outils pour valoriser sa marque employeur !

Publié le: 28-07-2022

Télétravail à l'étranger : risques salariés


© 2022 - Tous droits réservés Mentions légales Politique de confidentialité